MADAME BERTHA DELISLE
(1928 -

Enfance et formation religieuse

Bertha Delisle est née à Saint-Prime au Lac-Saint-Jean en 1928. Elle fait des études primaires à l’école de son village. En 1948, elle fait son entrée chez les Augustines de la Miséricorde de Jésus du monastère de Chicoutimi. Sœur Saint-Louis-de-France (Eugénie Mathieu, 1885-1987), supérieure, et sœur Marie-de-l’Eucharistie (Yvonne Deslauriers, 1889-1983), maîtresse des novices, la reçoivent et lui donnent sa formation au charisme de la communauté.   En 1950, après son noviciat elle fait ses vœux, elle portera le nom de sœur Marie-Céline.

Origine

Saint-Prime (Lac Saint-Jean)
Années de service

1948-1988
Spécialités

Domaine des soins infirmiers : médecine, pédiatrie, gériatrie, cardiologie, endocrinologie, neurologie, soins intensifs et cardiologie.

Domainre de l'éducation : directrice, responsable des stages, professeure et conseillère pédagogique


Formation et expérience professionnelle

En 1952, elle fait son cours Lettres-Sciences, cours donné à l’École Mater Amabilis de l’Hôtel-Dieu Saint-Vallier. En 1954, elle fait des études en technologie médicale, offertes par l’École de technologie médicale de l’Hôtel-Dieu Saint-Vallier. Les autorités de la communauté lui offrent la possibilité de suivre son cours à l’École des infirmières de l’Hôtel-Dieu Saint-Vallier, qu’elle terminera en 1957.

De 1948 à 1954, pendant sa formation religieuse, elle travaille sur plusieurs unités de soins, notamment en médecine, en pédiatrie et en gériatrie. Avec sa formation d’infirmière, elle devient, de 1957 à 1966, infirmière-chef en cardiologie, en endocrinologie, en neurologie, aux soins intensifs et en chirurgie cardiaque. De 1966 à 1969, elle entreprend une carrière en éducation à l’École des infirmières comme coordonnatrice clinique et adjointe à la direction. Lors de la fermeture de cette école, elle participe au transfert du cours d’infirmières au CEGEP de Chicoutimi. De 1969 à 1972, elle y travaille comme directrice, professeure et responsable des stages en Techniques de la santé. De 1972 à 1980, elle est conseillère en enseignement professionnel et responsable des stages des étudiants et des étudiantes en laboratoire médical, réadaptation physique, inhalothérapie-anesthésie et diététique. Après sa sécularisation en 1975, elle continue de travailler comme professeure au CEGEP de Chicoutimi et à l’Université du Québec à Chicoutimi. De 1980 à sa retraite en 1988, elle est conseillère pédagogique à l’éducation permanente au CEGEP. Elle terminera sa carrière professionnelle après 20 ans dans le domaine de la santé en milieu hospitalier et 21 ans dans le domaine de l’éducation en santé 

Conclusion

C’est pour sa brillante carrière en soins infirmiers et en éducation, son dévouement et son amour des malades que Mme Bertha Delisle mérite sa place comme Membre émérite du CSSS de Chicoutimi.

 
 
   Politique de confidentialité |  Réalisation
(c) Gouvernement du Québec, 2008