Docteur Louis-Élie Beauchamp
1844-1928

Enfance – Études – Formation

Louis-Élie Beauchamp est né à Varennes près de Montréal. Il poursuit ses études classiques chez les Sulpiciens, à Montréal et ses études de médecine à l’université Laval de Québec où il reçoit son diplôme en 1870.
 
Origine

Varennes
Années de pratique

1884-1920
Spécialité

Médecine générale
Particularité

Premier médecin de l'hôpital


Le docteur Louis-Élie Beauchamp et l’Hôtel-Dieu Saint-Vallier

En juillet 1870, le docteur Beauchamp est le quatrième médecin installé à Chicoutimi où il n’y a pas encore d’hôpital. Par des chemins impraticables, il visite toute la région pour répondre aux différents besoins de la population. À la fin du 19e siècle, le docteur Beauchamp est déjà le médecin des Sœurs du Bon-Pasteur établies à Chicoutimi depuis 1864, des élèves et des prêtres du Séminaire de Chicoutimi, ouvert en 1873, de même que des membres de l’Évêché de Chicoutimi construit par Mgr Dominique Racine[1].

En mai 1884, il offre ses services aux fondatrices[2] de l’Hôtel-Dieu Saint-Vallier  pour la communauté et les pauvres. Le 17 décembre 1884, il répond à une demande des religieuses: il soigne un malade à l’hôpital. Il devient ainsi le premier médecin de l’Hôtel-Dieu Saint-Vallier.

Entre 1910 et 1920, les autorités de l’Hôtel-Dieu Saint-Vallier amènent les dernières techniques et découvertes de la science médicale. Rien d’étonnant à ce que la médecine hospitalière s’implante et se développe à l’hôpital. Afin de répondre aux nouveaux besoins de l’hôpital qui s’affirme de plus en plus comme un lieu de traitements, le conseil de la communauté décide de former les religieuses par des cours d’anatomie et de physiologie offerts par le docteur Beauchamp.

Jusqu’au début des années 1920, il travaille auprès des pauvres et des malades afin de leur prodiguer les soins appropriés. Il déménage à Bagotville en 1923 pour y terminer sa vie.

Conclusion
Pendant plus de 50 ans, le docteur Beauchamp pratique la médecine dans la région, dont quarante ans auprès des Augustines de la Miséricorde de Jésus et de l’Hôtel-Dieu Saint-Vallier. En 1920, la Société médicale des médecins des districts de Chicoutimi, Saguenay et Lac-Saint-Jean fête ses 50 ans de vie professionnelle. Pour son implication dans le domaine médical et hospitalier régional, et à titre de premier médecin de l’hôpital, il mérite sa place comme Membre émérite du Centre de santé et de services sociaux de Chicoutimi.

[1] Monseigneur Dominique Racine, 1828-1888, premier Évêque du diocèse de Chicoutimi, 1878-1888. Voir sa biographie.
[2] Voir la biographie des fondatrices.

 
 
   Politique de confidentialité |  Réalisation
(c) Gouvernement du Québec, 2008