CAPSULE NO. 16

L’intention du gouvernement provincial de doter la région de Charlevoix-Saguenay d’un asile pour aliénés est à l’origine de la construction de l’aile Saint-Joseph en 1891.

Ce sera cependant l’hospice Sainte-Anne à Baie-Saint-Paul qui sera reconnu asile « régional ».

Malgré tout, les Religieuses décident d’ouvrir un orphelinat et accueillent les premiers pensionnaires le 9 mai 1894. Ce sera l'Orphelinat St-Antoine.

La même année les dames de la ville fondent un ouvroir où elles confectionnent des vêtements neufs et font du raccommodage pour les orphelins.