DOCTEUR MAURICE BÉLANGER
1920-1993

Enfance et formation religieuse

Originaire de Chicoutimi, Maurice Bélanger fait son cours classique au Séminaire de Joliette et son baccalauréat à l’Université de Montréal. Après ses études de médecine à l’Université Laval, il fait un certificat en physiologie, tout en obtenant un certificat supérieur en bactériologie de l’Université de Montréal avec le docteur Armand Frappier (1904-1991).

Boursier du gouvernement français, le docteur Bélanger se rend à l’Université de Paris en 1949 où il obtient un certificat supérieur de biochimie ainsi qu’un certificat d’endocrinologie en côtoyant d’illustres professeurs tels Polonovski, Shapira, Boulanger et plusieurs autres. 


Origine

Chicoutimi
Années de service

1950-1980
Spécialités

Biochimiste
Particularité Chef du Service de biochimie  de 1952 à 1988

Le docteur Maurice Bélanger, l'Hôtel-Dieu Saint-Vallier et l'Hôpital de Chicoutimi

Revenant au pays, il obtient, en 1951, son certificat de spécialiste en pathologie clinique du Collège des médecins et chirurgiens de la province de Québec. En décembre 1950, il participe à l’ouverture de l’École des techniciennes en laboratoire à l’Hôtel-Dieu Saint-Vallier et dispense l’enseignement avec d’autres médecins et des religieuses techniciennes diplômées, dont sœur Nélyda Bouchard (Sainte-Françoise-Romaine, 1916-1993).

Il poursuit de 1953 à 1955, ses études pour l’obtention d’une maîtrise ès sciences en biochimie médicale à l’Université Laval puis il fait un stage au Presbyterian Hospital de New York. Tout en travaillant, il a été successivement assistant universitaire, professeur agrégé, chargé de cours, puis professeur titulaire en biochimie à l’Université Laval. Dès le début des années 1950, il obtient de multiples octrois de recherche lui permettant de publier de nombreux articles dans des revues prestigieuses médico-scientifiques et de former plusieurs chercheurs.

Il prend sa retraite en 1980 après trente années couronnées de succès.

Au cours de sa carrière, le docteur Maurice Bélanger a été membre de plusieurs associations et sociétés scientifiques. Il a été très actif sur plusieurs comités locaux, provinciaux et fédéraux. Par sa contribution, il a vraiment marqué le domaine de la médecine de laboratoire dans toute la région. Il mérite sa place comme Membre émérite du CSSS de Chicoutimi[1].
 

Conclusion

En tant que chef du service de biochimie, le docteur Maurice Bélanger mérite sa place comme Membre émérite du Centre de santé et de services sociaux de Chicoutimi.

[1] Biographie inspirée du texte de présentation du Dr Michel Miron, chef du Service de biochimie au CSSSC.

 

 
 
   Politique de confidentialité |  Réalisation
(c) Gouvernement du Québec, 2008